Hauteurs de Paris Site Bercy-Poniatowski
Paris, France - 2007

 
 
 

Client
APUR


Appartements 280 000 m²
Bureaux 220 000 m², Surfaces commerciales 22 800 m²,
Equipement public 5700 m²,
Centre de tri 35 840 m²,
Surfaces exterieures 21500 m²
Foire de Trône 48 000 m²

Reflexion sur le dépassement du plafond des hauteurs à Paris –
Site Bercy – Poniatowski
Feichtinger Architectes – juin 2007


La continuité urbaine entre Paris et la proche banlieue nécessite la continuité de la densité.
Le développement urbain se base sur un renforcement du transport public – création d’une station RER et prolongation de la ligne du tramway sur le boulevard Poniatowski.
Afin d’obtenir cette densité toute en intégrant des grands espaces non construits – la Foire du Trône – et des grands équipement – le Centre de Tri – le dépassement du plafond est une réponse.
La spécificité du site marqué par des grandes infrastructures – voies ferrées et boulevard périphérique – permet de développer une typologie spécifique du site.
La hauteur permet de répondre à la grande échelle urbaine.
Elle permet de minimiser la surface construite au sol.
Les espaces dégagés au sol sont aménagés en espace public généreux et de qualité – places et jardins – en s’appuyant sur le caractère du quartier Parisien.
Les nouveaux bâtiments accueillent un programme mixte de logements (sociaux et libres) et de bureaux selon leur emplacement.
La construction en hauteur permet de désenclaver le site et offre un bon ensoleillement et des vues lointaines.
Quelques immeubles de très grande hauteur situés à des croisements stratégiques deviennent repères et donnent une identité forte au site.


Le dessin du nouveau quartier s’appuie sur les principes suivants :

- Continuer la trame urbaine existante en créant la continuité des rues et des espaces verts
- Création d’un lien urbain fort entre Paris et Charenton par la Rue Baron Leroy.
- Maintenir le caractère spécifique de la bande entre les boulevards extérieurs et le boulevard périphérique – des grands espaces non-construits, des équipements, des terrains de sport tout en assurant une densité parisienne.
- Intégration de la Foire du Trône et du Centre de Tri
- Création d’un lien vert entre le bois de Vincennes et la Seine en intégrant le site de la Bastion


Le projet


Le nouveau site de la Foire du Trône

Le nouveau site de la Foire du Trône et des Cirques longe le boulevard Périphérique.
Il devient élément majeur dans la composition urbaine par sa visibilité depuis le boulevard. Son caractère festif est renforcé par l’illumination le soir.
L’emplacement est favorable concernant les nuisances de bruit.
Le site est bordé sur 2 cotés par le boulevard Périphérique et le cimetière.
Le 2 autres cotés sont bordés par des bâtiments de bureaux. Les constructions forment un écran au bruit et favorisent le développement urbain.
La protection contre le bruit est un des éléments principaux pour le dessin des façades coté Foire (double peau).

Le nouveau terrain est obtenu par la création d’une dalle au dessus des voies ferrées au nord. La partie sud correspond à la toiture du centre de tri qui se situe dans l’épaisseur d’un socle obtenu par le dénivellement général du terrain.
La façade sur rue du Centre de Tri au sud est constituée de bureaux.
Le sol artificiel est en continuité avec les rues et le boulevard Poniatowski par des rues et jardins en pente. Ce dispositif assure l’accessibilité et l’usage des espaces.


Le boulevard Poniatowski

Le boulevard est principalement bordé par des immeubles de logements.
Coté ouest les bâtiments s’inscrivent dans le gabarit du plafond parisien. Les immeubles donnent sur la Petite Ceinture qui s’élargit pour former des jardins du quartier.
Coté est les immeubles dépassent le gabarit parisien s’élevant jusqu’à 50m de hauteur.

Des immeubles de très grande hauteur – 90 à 140m de haut – se situent à des lieux stratégiques : au croisement du boulevard Poniatowski avec la rue de Charonne à l’entrée nord du site, au croisement du boulevard avec la rue Baron Leroy.
Les immeubles rythment la façade du boulevard. Des espace publics sont créés aux pieds des tours par le recul des bâtiments des 2 cotés du boulevard.

Un lien vert entre le bois de Vincennes et la Seine

L’espace entre les logements et les bâtiments des bureaux qui bordent la Foire une bande verte large constituant des jardins publics assure la continuité « verte » entre le bois de Vincennes et la Seine.


L’échangeur

Au niveau de l’échangeur du boulevard Périphérique à la Porte de Bercy un nouveau dispositif de voirie est prévu. Il permet de rendre la rue circulaire traversable. Un immeuble de grande hauteur forme le pendant parisien aux immeubles de hauteur à Charenton. Ce nouvel ensemble marque l’entrée de Paris. Un parvis généreux est crée au sol.


L’architecture des immeubles

L’architecture des immeubles est caractérisée par des socles destinés aux commerces sur 2 à 3 niveaux. Des façades type « double peau » protègent les niveaux supérieurs :
Pour les logements une épaisseur supplémentaire est crée offrant des loggias. Ce sont des espaces extérieures complémentaires essentiels pour des logements en hauteur. Les loggias sont protégées du vent par une façade extérieure largement ouvrante. Cet espace forme un espace tampon climatique et minimise les nuisances.
La double façade des bureaux permet l’ouverture des fenêtres en gardant une épaisseur de protection contre les nuisances.
Les façades sont largement vitrées et offrent une vue lointaine.
Des halls d’envergure et de qualité connectent les immeubles à l’espace public.