Passerelles Braque, Miro, Chagall
Strasbourg, France - 2006

 
 
 

Client
Communauté Urbaine de Strasbourg


Le site

Le site est défini par un paysage urbain fortement dessiné. Le môle issu d’un usage portuaire avec des rives rectilignes constitue une plateforme minérale. Les bâtiments de cette presque-île rappellent le précédent usage industriel. Les nouveaux projets s’inscrivent dans ce langage.
Au sud les bâtiments commerciaux reprennent une trame rigide, appuyant ainsi l’urbanité de l’environnement.

Les passerelles sont d’une autre nature. Elles s’assimilent à la promenade et à l’environnement plus paysager de la rive nord. S’implantant dans la continuité des cheminements, elles se connectent aux promenades sur berges.

Elles s’opposent aux bâtiments massifs par leur légèreté et leur transparence.
Reliant délicatement les rives, les passerelles s’inscrivent dans le paysage en valorisant ce contexte urbain. Par cette écriture architecturale discrète, elles visent à s’insérer harmonieusement sans dénaturer l’assise robuste et épurée du môle.