Passerelle mobile et fixe
Willebroek, Belgique - 2011

Client Waterwegen en Zeekanaal NV
Coûts 3.1 M Euro
Concours 2007
Début études 2008
Début travaux 10 | 2010
Livraison 12 | 2012

3.50m | 66.75m passerelle fixe
3.50m | 33.00m passerelle mobile

La réserve naturelle près de Willebroek avec ses marais, ses rives et l’écluse de Zennegat au confluent de la Senne, la Dyle et du canal, est une destination idéale pour le tourisme à vélo.
Les deux passerelles – une fixe et l’autre mobile – complètent le réseau des cheminements et permettent une traversée exhaustive de cet endroit précieux de loisir et de détente.

L’enjeu majeur du projet est l’intégration des deux passerelles dans le paysage extraordinaire du site. La finesse et l’élégance des structures correspondent au caractère des ponts pour cyclistes et vélos. Le choix délicat des matériaux permet d’obtenir une transparence maximale des structures et leur intégration parfaite dans le lit du fleuve et du paysage environnant.
Les deux ouvrages sont positionnés perpendiculaires aux rives du fleuve et du canal et se trouvent dans la continuité du chemin cyclable. La continuité est renforcée par l’utilisation des mêmes matériaux et des équipements des ponts tel que les gardes -corps pour les deux ouvrages.
La structure des deux ponts est en acier peint. Le tablier est en chêne, constitué de lames de bois de 100mm par 50mm d’épaisseur. Les garde-corps sont composés d’une main courante en chêne portée par des montants en doubles plats acier peint et d’un remplissage par un filet tendu en acier. Tous les éléments portants du pont restent en dessous du garde-corps afin d’éviter toute pollution visuelle sur le paysage environnant.

Voir le projet de concours